top of page

La médiumnité avec Suzanne Gibson-Foy, un impact au quotidien.



Il y a une grande différence entre entendre et écouter. La plupart du temps, on écoute ce que disent les gens sans forcément intégrer l’enseignement qui accompagne les mots. On peut écouter plusieurs fois les mêmes informations sans les enregistrer, jusqu’à ce que ce soit le bon moment pour soi de les recevoir ou la bonne personne qui stimule la capacité cognitive, poussant à comprendre et incorporer l’information. C’est ce qui est arrivé lors du cours de médiumnité avec Suzanne Gibson-Foy, enseignante à Arthur Findlay College, Stansted/UK.

Trop de choses dans la tête, trop d’activités en même temps, ou le mental/égo qui s’en mêle, obstrue l’écoute et l’incorporation des enseignements. Toute parole peut-être un enseignement. Tout voyage spirituel est un enseignement. Et toute médiumnité est un enseignement, surtout pour le médium. En écoutant l’enseignement donné, il y a compréhension et intégration, et cela devient une guérison. Comprendre un sujet le mets en lumière dans l’esprit, et lorsque ce sujet et reconnu et accepté par l’esprit, il est libéré. D’où l’importance de se connaître ; connaître ses réactions physiques, émotionnelles et psychologiques, et ce qui en découle.

J’avais beau entendre qu’il est important de « s’asseoir dans sa puissance » pour son développement spirituel et permettre à nos guides et à soi de se familiariser et approfondir le chemin ensemble ; je ne l’avais pas vraiment écouté, ni intégré. Ce n’était pas le bon moment ? Pas important ! Ce qui l’est, c’est que maintenant, je l’ai écouté et intégré.

S’asseoir dans sa puissance, la part divine en soi, étincelle de La Source présente en chacun. S’asseoir avec soi-même, donner du temps à soi, s’aimer et grandir dans cette énergie illimitée et exponentielle d’amour inconditionnel, cela peut faire peur. Un face à face avec soi dans l’intimité du soi. Se donner du temps, même une dizaine de minutes quotidiennes, c’est se donner la possibilité d’être en accord avec soi, se reconnaître, reconnaître sa part divine universelle et surtout, laisser la place au monde spirituel et à aux guides de se présenter et fortifier la relation déjà présente, souvent inconsciente. C’est reconnaître l’être en soi et lui rendre sa souveraineté.

J’ai rencontré Suzanne à Arthur Findlay College, à Stansted/UK. Une personne lumineuse, généreuse et très communicative par sa joie de vivre, son énergie stimulante et sa douceur apaisante. Son enseignement et à son image, une douce stimulation vibratoire qui touche la part de soi prête à s’ouvrir et à grandir.

Je remercie profondément Suzanne pour cet enseignement reçu lors de ce week-end de médiumnité ou j’ai vraiment pu écouter et intégrer ce qui m’accompagne désormais sur mon chemin spirituel et quotidien.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page