top of page

Le massage du visage traditionnel japonais d'inspiration "Kobido"



Ko = ancien / Bi = beauté / do = voie : « La voie de la beauté ancestrale » ou « Ancienne voie de beauté ».

Pratiques ancestrales des régions himalayennes népalaise, tibétaine & indienne, provenant de la « médecine chinoise », ce massage a engendré le « Tui-na » (technique de massage énergétique, l’une des 5 branches de la médecine chinoise) en Chine & l’Amma (« calmer avec les mains », ancêtre du Shiatsu) au Japon.

L’histoire du Kobido remonte à la fin du XVème siècle, en 1472, au Japon. Les deux meilleurs Maîtres de massage Amma, s’affrontent dans une petite auberge de Suruga (aujourd’hui Shizuoka, au sud du Mont Fuji) autour d’une compétition de « Kyoku-te » (Soin du visage réalisé avec une technique de percussion particulière, la main pliée. L’une des 7 techniques de l’Amma). La compétition dura plusieurs mois & aucun vainqueur ne fut désigné. Les deux Maîtres, qui se respectaient, reconnurent leurs talents réciproques & unirent leurs savoirs pour fonder la maison Kobido. Ils établirent 48 techniques distinctes issues de l’Amma, d’abord apprécié & réservé aux Impératrices, puis aux Geisha pour conserver leur beauté.

La technique se transmit de Maître en Maître. En 1950, le Maître de la 25ème de la génération Kobido déménagea l’école de la route de Tokaido (Tokyo-Osaka) pour l’établir à Ginza (Tokyo) dans une nouvelle clinique très exclusive, pour les personnes riches & célèbres. De son vivant, Maître Ito n’accueillit que 3 apprentis dont le Dr Shogo Mochizuki (26ème génération), qui depuis 1990, dispense son enseignement à travers le monde. Ce n’est que tardivement, vers 2015, que le Kobido a atteint nos frontières.

Depuis 2023, L’être en soi est heureux de vous proposer ce merveilleux soin naturel, dans le respect, la détente & l’harmonie pour un bien-être de qualité ©



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page